Le HO’Oponopono: COMMENT RÈGLER LES CONFLITS, LE STRESS, ET LES DOULEURS ?

 

 Hawaï et Le HO’OPONOPONO 

 

 

Le HO’Oponopono est un art de vivre, une purification spirituelle. Une très vieille pratique d’Hawaii consistant à régler un conflit entre tribus ou même au sein de la tribu. Le village se réunissaient en cercle avec un guide spirituel ou un chef de village ou un guide guérisseur et se disaient 4 mots magiques qui apaisaient les tensions : 

 

 

Le  » HO’O » signifie « commencer une action », « Pono » signifie  » la bonté, l’honnêteté, les qualités morales. « Ponopono » signifie « remettre de l’ordre » ou  » rétablir l’équilibre ».

Les hawaïens le faisaient à chaque conflit ou prise de décision importantes, sur plusieurs heures ou jours.Rythmé de temps de silences et de prières afin de prendre conscience de leurs actes car ils croyaient que les maladies venait d’un mauvais comportement, due à la colère. Ils pensaient que les Divinités ou Dieu les punissaient par la maladie.

Le but est donc d’enlever sa colère, de demander pardon à soi même ou du moins à la divinité qui est en chacun de nous. Celle qui fait la réalité de notre vie, ce que l’on en fait par nos actes, pensées et paroles attirant les conséquences.  Comme on dis;  » Je suis responsable de ce que je dis mais je ne suis pas responsable de se que tu comprends ».Chacun à sa part de responsabilité .

 

Le HO’Oponopono et nous:

 

 

Ok mais quel rapport avec nous, me direz-vous ???

Le HO’Oponopono à été transmis oralement de génération en génération, et à dépassé les frontières car nous aussi en occident, nous pouvons le pratiquer pour soulager nos tensions et apaiser notre âme tourmenté par les remords. Il apaise les esprits et calme les douleurs physique.

Pour cela , pas besoin de « Gourou », le HO’Oponopono se pratique seul aussi.

Tout simplement en se disant à nous même ses 4 mots, à haute voix ou dans sa tête, plusieurs fois. L’on peut régler certains problèmes de tensions ou même de maladies, ou une situation ou conversation. Ces mots sont les mots de l’amour qui viennent du coeur, donc ils ont un pouvoir puissant tout comme chaque mots que l’on prononce.

Croyez moi ses 4 mots répétés plusieurs fois, vont ouvrir la porte aux miracles, sans même y croire ou croire en le HO’Oponopono. Simplement sans rien attendre de quoi que se soit ou de qui que ce soit, juste laisser l’âme agir pour retrouver la paix en soi, la paix intérieure .

Bien évidement c’est plus profond que cela, sinon on le saurait tous comment nous guérir spirituellement ou physiquement. Il  ne s’agit pas seulement de se dire ses 4 mots. Bien que sans comprendre comment ils agissent sur notre âme, je peux constater que quand je fais du HO’Oponopono en posant mon intention sur mes douleurs, elles trépasse plus vite.

Mais ceci va au de la de cela, ils faut aussi (chose qui n’est pas toujours facile) vivre du matin au soir et tous les jours dans le Pardon, la Gratitude et l’Amour de soi et des autres pour ainsi lâcher prise du stress de toutes situations désagréables.  Vivre ainsi permet de changer sa perception de la vie. Ce qui permet de se forger avec le temps, une totale confiance en soi, on est plus ouvert à soi et aux autres. On commence à se connaitre et s’écouter, on sait donc se que l’on veux ou pas.

Le  » JE SUIS DÉSOLÉ, PARDONNE MOI « , n’est pas de l’auto flagellation, mais une prise de conscience de nos actes, pour quitter le statut de Victime à celui de Responsable de ses actes.

Les conflits ou situations désagréables viennent souvent à cause d’un tout petit rien, qui n’est pas pris en compte à temps. Il s’envenime car on se livre à une lutte d’argumentations venant de l’égaux qui veut toujours avoir le derniers mot, sans écouter l’autre pour comprendre mais pour rétorquer derrière.

Le HO’Oponopono sert à se recentrer sur le problème afin d’arriver à la solution, pour se libérer des mémoires du passé qui nous rongent, entrainant parfois jusqu’à la maladie.

 

LA MALADIE ET LE HO’Oponopono:

 

 

La maladie vient du mot latin : Mal Adiès qui veut dire un corps mal aidé :

Nous ne faisons pas attention aux signes que notre corps  nous envoie sous forme de douleurs avant la maladie. Si bien que c’est nous qui « créons  » la maladie inconsciemment, par le stress, la peur, ou le faite d’en parler.

Je ne dis pas qu’il faut se gaver de médicaments dès le moindre symptôme mais d’écouter son corps, je ne dis pas non plus qu’il faut bannir les médicaments, ou traitement tels que chimiothérapie . 

Se répéter ses 4 mots miracles et laissez faire les choses, en complément des traitements ou même avant d’en arriver là, peut nous guérir. C’est de la médecine douce, peu connu en occident mais très efficace ailleurs. Alors pourquoi pas chez nous! Ouvrez votre esprit à plus large que ce que vous connaissez. On peut les utiliser à distance sur d’autres personnes aussi. (Non ce n’est pas du vaudou ou de la sorcellerie) . 

Bien sûr il ne faut pas se contenter de cela, il faut faire le nécessaire pour arranger la situation mais cela aide à guérir les blessures plus rapidement.  

On peut le faire également  sous forme de E.F.T ou d’Affirmation positive.

Il s’utilise comme guérison mentale qui agit sur le corps physique jusqu’a apaiser les douleurs plus rapidement.

 

Je suis désolé pour ce que je me suis fait subir ou pour se que j’ai fait à quelqu’un.

Je me pardonne pour ce que je me suis dit ou fait.

Merci à mon corps d’être là pour moi en parfaite santé.

Je m’aime et je prend soin de moi . 

 

Le  » MERCI » est la forme de gratitude que l’on s’apporte en confort, par rapport à tout ce que l’on fait subir parfois à son propre corps ou aux autres.

Le corps physique n’est que le véhicule terrestre mais il protège notre âme, il faut l’aimer et en prendre soins, d’où le fait du  » Je T’AIME  » .

Le HO’Oponopono, est aussi un moyen de connexion avec la divinité qui est en nous, notre âme, ou notre moi supérieur. Il a aussi le rôle d’évacuer tout stress, ou gène pour avancer sur ce que l’on veut vraiment dans la vie.

C’est un médiateur avant de passé une conversation téléphonique ou physique quand on à peur de demander, ou que l’on sait que ce sera conflictuel. Le pouvoir de ses mots vont alléger la conversation pour éviter qu’elle devienne houleuse.

J’espère que ces quelques lignes vous auront appris ce qu’est le HO’Oponopono. Comment et quand s’en servir pour vous aider à positiver en toutes circonstances. Même si ce n’est pas simple chaque jour mais rien n’est simple sinon on s’ennuierai.

Si mon article vous à plût où à répondu à vos questions ou si vous en avez, n’hésitez pas à faire un commentaire.  Lisez mes autres articles.

Vous pouvez me suivre sur mes réseaux sociaux, partager ce blog.

Le prochain rendez vous sera pour vous parler des personnes toxiques. CLIQUER SUR CE LIEN! Prenez soins de vous, je vous aime, à bientôt . Merci d’avoir pris le temps de lire.