MES SOUVENIRS DE VOYAGE: De la lozère à la Tunisie et plus…

Dans cet article, j’évoque avec vous et pour vous mes brefs souvenirs de mes différents petits voyages ou séjour :

 

Mes souvenirs, mon passé… :

 

Dans mes souvenirs, j’ai toujours adoré les voyages, et les aventures depuis petit, et pourtant lors de mon enfance et de mon adolescence, je sortais très peu de ma chambre car j’aimais être seul et écouter ma musique.

Quelle erreur quelque part car j’ai vécu une adolescence sans ami(e)s, sans expériences de la vie. Et pourtant Dieu seul sait que c’est important d’avoir des relations avec d’autres personnes pour notre bien-être.

Heureusement, je faisais quelques sorties avec mes parents par-ci par-là même si mes parents sortaient pas beaucoup non plus en dehors de la famille, et des côtes normandes.

 

Souvenir N ° 1 La Lutte, le déclic :

 

 

Je me suis donc mis au sport, à la Lutte Conquérante Du Bessin plus précisément, en Lutte libre et Gréco Romaine (Uniquement des prises au-dessus du bassin).Là grâce à cela, je commençais à sortir plus, à rencontrer du monde (même si j’étais assez timide et réservé) et des villes lors de compétitions. Je pense que mon goût au voyage et à l’aventure est venu de là. 

 

Souvenir N ° 2 Le scoutisme, la confirmation :

 

Un peu plus tard en parallèle j’ai découvert le scoutisme, en me promenant dans ma ville, il y avait souvent des groupes de scouts sur une place de ma ville qui s’amusaient et que j’avais jamais osé  les aborder jusqu’à ce jour où j’ai pris mon courage à deux mains.

Leurs chefs m’avait dit de passer un moment pour m’amuser avec eux et d’assister à une de leurs réunion pour voir si cela me plaisait. Puis j’y suis rentré dans leur groupe, c’était une révélation. La bonne ambiance du groupe et leurs projets me fascinais.

Le scoutisme est une autre école ou une autre façon d’apprendre la Vie, tout comme le développement personnel. L’on apprend à aimer les gens, les aider, aimer la nature, et se débrouiller dans la nature tel un Robinson. L’aventure commence, le scoutisme m’a fait grandir et m’a développé mon amour pour les voyages et l’aventure.

Apprendre les expériences de la Vie en s’amusant tout ce dont j’aime aujourd’hui. Les réunions servaient à nous responsabiliser, à réfléchir à nos projets, et à nous sensibiliser sur notre environnement.

On faisait des petites actions d’aide à la personne, tel que déménagement, emballage de cadeaux lors des fêtes de fin d’année dans un centre commerciale… bénévolement et l’argent que nous donnait les personnes nous aidait à financer nos grand projet d’été dont on mettait en place lors des réunions.

On faisait des weekends aventure de temps en temps. Mais le plus intéressant c’était le Camp d’été, une sorte de bouquet final de l’année. Tout d’abord tous les ans à la fête médiévale de ma ville, les scouts montaient des tables en bois avec des bancs tout en bois et ficelle, aucun clous ni vis.

Une belle expérience de construction. Puis on aidait à cuire les saucisses pour faire les sandwichs médiévaux dans une « taverne » sur le marché médiéval…

 

De fil en aiguille, la Lozère fut mon premier voyage hors de ma Normandie :

 

Lors de nos réunions, nous avions décidé de partir pour notre Camp d’Été de 2 semaines et demie en Lozère.

Nous avions donc fait des recherches et appelé sur place pour voir s’il n’y aurait pas un propriétaire d’un terrain qui serait d’accord pour  nous prêter  son terrain pour planter nos tentes en échange de service.

Nous avons trouvé un propriétaire d’une forêt privée en Lozère, qui avait son bucheron qui avait besoin d’un coup de main, pour élaguer des sapins. L’occasion fut parfaite pour nous. Une fois l’accord obtenu, le Jour J arriva… 

 

Lundi, des patates… Euh Non Jeudi jour 1 transport … :

 

Le Jeudi 10 juillet 2003, on avait pris le train à 9h04 de Bayeux ma ville en Normandie. Le transport fut tellement long mais on s’était occupés, on avait bien rit, et on s’était bien amusé (jeu de carte, jeu du mafieux, et s’amuser à noircir ses camarades pendant qu’ils dormaient avec un bouchon en liège et un briquet, et oui les scouts sont pas toujours sages…)  En effet C’est parti pour 800 km à travers la France en changeant de trains au moins 3 fois. 

Nous avons traversé Bayeux, Caen, Lisieux, Evreux, Paris, pour le 1er train. Puis Paris, Nevers, Moulins, Vichy, Clermont Ferrand pour le 2eme train et enfin Clermont Ferrand, Brioude, Langeac, Saugues, Langogne, La Bastide Puylaurent, et Chasseradès notre terminus.

Pour finir avec un plus petit train vers la fin, un vieux train. Car les voies ferrées étaient raccourcis, pour n’avoir à la fin qu’une seule voie sur un pont très haut laissant une vue magnifique sur un lac au fond, en bas et des collines tout autour.

La région de la Lozère, c’est très beau, la nature à perte de vue avec quelques villages, idéale pour se ressourcer et se couper de tout multimédia car rien ne passe là-bas en réseaux et la 1ere boulangerie de là où on était, se trouvait à une heure trente de route car on était en pleine forêt à côté de Chasseradès. (À 5km entre Le Fau et L’Hermet).

 

Arrivé sur le lieu de Camp :

 

Nous sommes arrivés content, mais fatigués à 20h30. Nous avons fait la connaissance des lieux et du propriétaire. Un homme âgé habitant à Salon de Provence plus au sud. Médecin à la retraite, un homme adorable qui nous racontait son vécu durant notre séjour, et sa résidence aux 9 WC…  Un phénomène cet homme.

Puis on  a établi notre campement dans une clairière qui lui appartient dans sa forêt, où il avait aménagé une source d’eau en détournant la rivière. On avait donc de l’eau potable.  

 La phrase du jour de notre propriétaire :    « Un écologiste aime la nature et vit dans la nature ! Les écologistes qui sont dans des bureaux, c’est de la merde ! Les scouts sont de vrais écologistes !» Disait-il stupéfait en nous regardant monté nos tentes. 

Il avait un franc parlé d’une personne ayant fait la guerre et qui n’avait plus rien à prouver à son âge.   

 

Jour 2 l’installation :  

 

Rien de tel qu’une petite bataille d’eau pour se rafraichir de ce bon matin. Ensuite l’on à penser à notre confort en fabriquant une table pour faire la cuisine et prendre nos repas, un vaisselier/égouttoir pour laver notre vaisselle. Nous avons vu l’emplacement de nos toilettes sèches et avons installé nos douches solaires. Tout cela rien que avec du bois et de la corde.

 

Après l’effort, le réconfort :

 

Nous voulions nous baigner dans une rivière pas très loin, mais la quelle aventure !!!

Notre gentil hôte qui nous a rejoints, nous a dit connaitre un raccourci pour aller à la rivière. 

Nous décidâmes donc de le suivre étant donné qu’il « connaissait » le coin.  Sauf que oui on est bien arrivé à la rivière en question mais on était au-dessus, assez haut de cette rivière, sans chemin pour y accéder, on a descendu en rappel, c’était génial. La phrase du jour était donc « J’ai trouvé un chemin …» Après cette escalade et cette baignade, on a réussi à trouver un autre chemin. 

 

Jour 3 et jour 4 amélioration des installations et veillées.

 

Nous avions construit un endroit pour mettre une tente suspendus. On avait relié plusieurs arbres entre eux avec des troncs et des cordes, pour y tendre un filet solide pour pouvoir dormir à la belle étoile dessus en hauteur en pleine forêt à coté de notre clairière, où les animaux passaient en dessous. J’ai adoré ce concept, j’avais trop bien dormi.

Nous avions fait un temps spirituel, pour prier ou se ressourcer ou se reconnecter à la nature, c’était cool ce moment de repos au calme.

Puis une fois n’est pas coutume, on s’est baigné cette fois ci par un autre chemin.

Nos premières véritables veillées se sont passées sous le signe d’un théâtre improviser. 

 

Jour 5 Hé oh, on rentre du boulot…

 

Nous avons fait la connaissance du bucheron, avec qui nous allions travailler, de son travail et de ce que l’on devait faire : élaguer des sapins, des conifères, puff c’est du boulot. (Petit jeu de mot). La journée fut consacrée à cela.  Fin du chantier à 17h.

De retour sur le camp, après un temps libre de repos, on s’est attaqué à la construction d’un hôtel en bois dans la forêt, sur notre campement pour y célébrer des messes en pleine air.

 

Jour 6 et 7 deuxième  et troisième chantier :

 

Depuis, tous les matins, dès 8h45, nous allions en pickup sur notre chantier, j’adorais me balader à l’arrière du pickup avec tout le groupe. A 12h fin du chantier, car il faisait trop chaud pour le bucheron donc on était libre tous les après-midi.

On avait décidé de faire une exploration animalière, prendre des photos, trouver et reconnaitre des empreintes… 

 

Jour 8 et 9 randonnée en boucle :

 

Pour ses 2 jours, une randonnée à pied en formant une marguerite pour découvrir les alentours se fait apprécier. En empruntant les routes suivant : Le Fau, Le Mas, Mirandol, Chasseradès, Puylaurent, Prévenchères, La Fare, Le Fau. 

Des petits villages sympathiques, comme à Chasseradès avec son église romane du 12eme siècle. Sans oublier la chocolaterie, musée du chocolat de Jean Claude Briet à Prévenchères, fournisseur officiel de l’Elysée et de Buckingham Palace, rien que cela. Vous y trouverez des statues et portraits de personnages célèbres tout en chocolat.

 

Jour 10 messe :

 

Ce fut 5 km de marche pour rejoindre l’église de Chasseradès pour une messe du dimanche avec les locaux.

Puis retour sur la randonnée, nos impressions… sous forme de sketch.

 

Les jours suivants :

 

Beaucoup de balades photos, d’amusements malheureusement j’ai perdu les photos.

Mon engagement scout : 

 

J’ai prononcé mon engagement scout pour vraiment faire partie du mouvement, c’était sur une montagne, un soir d’orage. Je devais répondre à des questions, faire mon bilan annuel et prononcer quelques phrases.

 

Dernier jour  démontage :

 

L’on a démonté notre tente suspendue, et l’hôtel, le reste fut conserver par le propriétaire des lieux pour avoir un souvenir de nous. Il devait faire mettre une piscine à la place du plan d’eau, est-ce fait ?…

Puis on a rejoint l’Ardèche à pied par Le Fau, Grossefage,  Chabalier, La Bastide, puis l’Abbaye Notre Dame des Neiges en Ardèche, où on a fait une courte messe et l’on a dormis sur place, avant notre départ. 

Tout cela a fait que maintenant même si j’ai dû arrêter le Scoutisme et la Lutte pour faire ma carrière professionnelle, tous ses évènements m’ont forgé à l’aventure et aux voyages, cela m’a appris à me débrouiller dans la nature, à faire des constructions avec des nœuds bien spécifique.

Après cela je suis partie en Tunisie avec mes patron(ne)s, une autre destination, un autre voyage, cette fois ci, mon premier voyage hors France, une autre aventure… 

 

Souvenir N ° 3 Mon souvenir de la Tunisie:

 

J’ai eut de la chance de tombé sur des patrons adorables, qui m’ont fait découvrir tant de choses en dehors du travail (la nourriture chinoise et indienne, les groupes de rocks années 80, la Tunisie…)

Ce fut ma première expérience de voyage en pays étranger, et j’ai adoré cette différence de culture.

Mon premier vol, oui c’était la première fois que je prenais l’avion, je n’est pas eut peur bien au contraire, j’étais coté fenêtre et je regardais les champs, et maisons miniature vu d’en haut. Seul le décollage et l’atterrissage est impressionnant tout comme la taille de l’avion lorsqu’on le voit pour la première fois de près, malgré que ce n’était pas l’un des plus gros.

 

Notre arrivée…

 

Nous sommes arrivé à Monastir en Tunisie dans le nord et nous devions rejoindre notre hôtel à Hammamet. C’est donc partis pour 1h30 de bus qui desservait tout les hôtels  jusqu’a Hammamet. Sur des routes sinueuses et une conduite de fou, comme il y a beaucoup en Tunisie (pas de respect du code de la route, un coup de klaxon, je passe, deux je te laisse passer …) 

 

L’hôtel:

 

On est arrivé au CORALIA PALM BEACH d’HAMMAMET, (c’était le nom de notre hôtel) en soirée, il faisait encore chaud, l’endroit y est magnifique, palmiers à perte de vue, piscine, bar extérieur, terrasse, et plage en contrebas. Le rêve, un paradis !

 

 

On nous remet les clefs de nos chambres respectives, avec vue dans les jardins de l’hôtel puis le bracelet permettant les repas et boissons au bar à volonté. D’ailleurs venez goûter le BURHRA, une liqueur de figues, locale, excellent. Puis on fait l’échange de monnaie à la réception de l’hôtel car là-bas c’est le dinars une monnaie, plus basse que l’euro, avec 20 euros transformé en dinars, on à l’impression d’être plus riche. 

L’hôtel est cool, c’est un 5 étoiles, ce qui correspond chez nous à un 2 ou 3 étoiles.Il y avait une boite de nuit en sous sol, bien insonorisé car on entendait rien dans les étages, ni au Rez de chaussée. Il y avait de toutes nationalité mais beaucoup d’allemand avec leurs deux choppes à bière dés 9h du matin. Les chambres étaient propres, spacieuses et lumineuses. Il y avait de tout au petit déjeuner, aussi bien sucré que salé. 

 

Nos sorties, activités, visites…

 

Il y avait tous les jours et tous les soirs des animations diverses et variées, et des excusions d’organisées.  Nous avons fait en excusions la Route du Vin qui relie tout le nord de la Tunisie, Nous avons visité NABEUL, la ville aux jus d’oranges pressées bio, TUNIS la capitale et sa seule église, le reste c’est des mosquées vu que c’est une pays musulman, où il y à des femmes voilées et non voilées.

La Tunisie est un pays libre. Ensuite nous avons vu CARTHAGE et ses ruines de bain thermale romain, à coté du palais présidentiel,(ATTENTION,PAS DE PHOTOS EN DIRECTION DU PALAIS SOUS PEINE D’AVOIR DES ENNUIS…),ainsi que SIDI BOU SAÏD et son Café Des Délices, de Patrick Bruel avec sa vue imprenable sur la côte et la mer.

Il y a une source d’eau chaude qui part d’une roche, avec des pierres comme un haut mur, puis sous terre avec un endroit pour voir l’eau, comme un cercle et se jette dans la mer. Je ne sait plus où elle se situe mais cela vaut le coup de s’y arrêter !  

De retour à Hammamet:

 

A Hammamet, il y a le port avec ses voiliers, et des yachts, ses restaurants, sa Médina, une vieille ville fortifiée de remparts de château, avec ses canons dirigés vers la mers où se trouve le SOUK, un marché ambulant dans les ruelles étroites où chaque commerçants vous attirent dans leur boutiques pour acheter quelques chose.

La-bas il faut toujours négocier les prix plusieurs fois car c’est leurs traditions, ils seront vexés si vous ne jouez pas le jeu. On peut y faire des bonnes affaires, ATTENTION TOUT DE MÊME AUX « ATTRAPES TOURISTES !» 

Si il y a mésentente avec le prix fixé, faire semblant de partir en disant: « ok je vais voir ailleurs si c’est pas moins cher. » Aussitôt ils vous rappellerons: «  Mon ami , viens , on va s’arranger! » Ne vous faites pas avoir par les phrases du type: Ici c’est cher, la vie , pour nourrir la famille… 

Ils jouent sur les sentiments pour vendre plus cher leurs produits.

On y trouve de tout, tissus, bijoux, vêtement en cuire parfois sur mesure, nourriture, vaisselle…

Il faut fouiner, vous pouvez assister à une démonstration de fabrication de poterie, de A à Z. 

J’ai adoré ce voyage, tout comme les autres, c’est un vrai dépaysement, une autre culture, on s’y sent bien en Tunisie.

 

Mes autres souvenirs, mon goût du voyage: De retour en France !!!

 

Vous vous imaginez que quitter un pays chaud en plein mois de novembre, ou l’on est en short/ t short, pour retourner en France où il fait froid, dur dur, grosse dépression pendant 3 semaines avec cette envie de repartir… 

Cela m’a donné envie de voyager dès que je le peux, ainsi j’ai vu quelques villes de France que j’affectionne particulièrement et que je vais vous présenté ci-dessous:

 

Du Nord Ouest au Sud Ouest de la France:

 

Avec des ami(e)s, j’ai visité CHERBOURG, en Normandie dans la Manche, avec sa CITE DE LA MER, son sous marin, LE NEZ DE JOBOURG, une belle vue sur la mer sur des falaises,

LE MONT SAINT MICHEL, abbaye en haut d’un rocher, entouré de la mer, entre la Normandie et la Bretagne.

Nous avions fait du Vélo-Rai lvers SAINT LÔ la ville avec ses remparts, un moment génial entre amis, au lendemain d’un Accro-Branche.

Puis on à découvert RENNES entre amis et VANNES en amoureux, les images qui me viennent sont les vieilles villes et châteaux qui sont magnifique.

Ensuite direction BIARRITZ en amoureux, une très belle ville de mémoire, en bord de mer, par très loin de la frontière espagnole. Il y a le quartier riche avec son casino, ses belles demeures, son golf, et ses magasins de luxe, la veille ville, l’aquarium, le musée du chocolat est très intéressant aussi.

 

Du sud Ouest au sud Est de la France:

 

Je suis allé seul découvrir LYON, mon impression : une magnifique ville que j’ai adoré. LYON est séparé en 3 parties grâce à 2 fleuves, Le RHONE et LA SAONNE, ce qui en fait sa particularité:

Tout en haut de la ville, le quartier FOURVIERE, sa basilique sur les hauteurs (où l’on peut apercevoir de loin par temps clair, LE MONT BLANC), sa vieille ville médiévale en contre-bas, avec de nombreuses boutiques, notamment  2 magasins de bonbons aux décors de bateaux pirates. Un musée de l’automate, très intéressant et le musée du cinéma et du miniature.

Sans oublier les fameuses tragoules, partie fermée entre 2 rues,(une porte dans une rue menant à un couloir fermé, une autre porte à l’autre bout redonnant sur une autre rue) ouvert au public, mais passez en silence  par respect car des habitants habitent ces lieux. Des passages secrets, ou raccourcis qui ont du cachet.   

Le Nouveau LYON avec ses habitations, et son centre ville avec ses nombreux magasins.Sans oublier le PARC DE LA TÊTE D’OR, un beau et grand parc au coeur de la ville, avec un zoo intégré et gratuit. 

Et LYON CONFLUENCE, un nouveau quartier, avec des bureaux, une architecture moderne, le quartier du futur.

Il y a 2 Pâtisseries que j’ai adoré découvrir: La Pâtisserie Pépin, une Pâtisserie moderne, et gourmande ainsi qu’une Pâtisserie Orientale « Les Délices de Tunis », excellente Pâtisserie orientales, une chaine car j’ai retrouvé la même à Paris. 

La France est riche au niveau patrimoine architectural, le pays de la Loire et ses châteaux, La Dordogne…  Les villes que j’aimerais visiter un jours sont; STRASBOURG,COLMAR,LILLE et pourquoi pas BRUGGES en Belgique. 

Pour l’instant je me suis arrêté à la Capitale, PARIS,Le trocadéro, sa Tour Eiffel,

Son Champ de Mars Son Arc de Triomphe,

Les Champs Elysées, La Place Vendôme, La Tour Montparnasse, La place de la Bastille, Le Sacré Coeur de Montmartre,

Les Halles, Le Musée Grévin,

La Cathédrale Notre Dame… 

De retour en Normandie, où j’ai découvert HONFLEUR, et ROUEN, de magnifiques villes aussi. 

Depuis j’aime voyager, découvrir, visiter, faire mes propres expériences, sans écouter les autres ou les médias.  D’ailleurs depuis j’ai visité LONDRES, BARCELONE, MAYOTTE,….

Que de bons souvenirs, une trace de mes voyages, selon se qui me reste en pensées sur ces merveilleux lieux: 

Je vous invite à voyager dés que vous le pouvez, soyez curieux, allez découvrir de nouvelles richesses humaines grâce aux différentes cultures et traditions. 

Si vous avez aimé cet article, faites-le moi savoir en commentant, en vous abonnant à ma chaine Youtube MICK’AVENTURE. Suivez moi sur mes réseaux sociaux. Dites moi ce que vous en pensez, si vous aimez pas, dites-le moi en commentaires constructif et positive pour que je m’améliore.Lisez mes autres articles de ce blog, mon prochain article portera sur la loi d’attraction, CLIQUER SUR CE LIEN! 

Merci d’avoir pris le temps de lire.

Paix et Amour à vous, je vous aime, prenez soin de vous!  

  

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *